Volant bimasse défectueux ? Veuillez d'abord vérifier les branchements électriques et les points de terre.


Avant d'enlever inutilement le volant bimasse, vous devriez examiner d'autres sources de défaillance : contacts de terre encrassés ou corrodés, résistances de contact sur les branchements électriques dans le circuit électrique du démarreur et de l'alternateur, problèmes avec la batterie (charge insuffisante, endommagement ou défectuosité).

Les problèmes de démarrage, vibrations ou bruits qui surviennent pendant la conduite, le lancement ou la coupure du moteur sont souvent mal interprétés. La présomption d'un défaut du volant bimasse est fréquemment un mauvais diagnostic. Aussi, le contrôle du volant bimasse devrait toujours aller de pair avec l'examen d'autres sources de problème possibles dans la zone du volant bimasse. On peut identifier des défauts de formation de mélange (par ex. système d'allumage), des éléments d'injection carbonisés, etc., avec une unité de diagnostic (par ex. en vérifiant la régulation du ralenti / en comparant la quantité). Des problèmes de démarrage du moteur, des phares tremblotants ou des bruits de démarrage anormaux dans la zone de l'embrayage et du volant bimasse peuvent également être causés, entre autres, par des contacts de terre encrassés ou corrodés, des branchements électriques et un dysfonctionnement du circuit du démarreur.

Le système de nettoyage pour les surfaces de contact électriques de SACHS vous permet de nettoyer de façon simple et efficace tous les contacts et d'éliminer ainsi de nombreux problèmes.

Comment vérifier le volant bimasse – Tests de résistance sur le volant moteur


Si les options de diagnostic de défaut sont insuffisantes pour le volant bimasse monté, on peut également examiner ce dernier de façon visuelle, mécanique ou sur un banc d'essais, bien que cette dernière vérification relève des compétences du fabricant.

Tout atelier peut vérifier un volant bimasse démonté avec des outils simples ou l'outil spécial fourni à cet effet. La référence est 4200 080 563. Il est important de connaître les méthodes correctes. Pour de plus amples informations, veuillez consulter notre catalogue en ligne WebCat. Entrez la référence dans le champ de recherche dans la partie inférieure du navigateur.

Les signes avant-coureurs


Une surface de friction décolorée sur le volant moteur secondaire observée au cours d'un contrôle visuel, (flèche A) indique une surchauffe ou une surcharge du volant bimasse. Ce défaut peut survenir lorsque les conducteurs laissent l'embrayage patiner trop longtemps ou lorsque le système de débrayage est défectueux. En outre, une surchauffe de longue durée présente un risque de durcissement du lubrifiant spécial à l'intérieur du volant bimasse, ce qui entraîne souvent un dysfonctionnement du composant.

Si des fissures sont visibles sur la surface de friction, (flèche B) il faut remplacer le volant bimasse, sinon il peut éclater. Des décolorations jaunâtres dans la zone située sous la surface de friction (flèche C) justifient aussi un remplacement, car cela signifie que le palier axial du volant bimasse est usé. C'est audible lors de la conduite du véhicule. Si du lubrifiant accompagné de fragments s'échappe de l'intérieur du composant, un remplacement est également nécessaire.

Lors du contrôle visuel, vérifier la présence de décolorations (A, C) et de fissures (B).

Tourner jusqu'à la mise en butée


On peut aussi vérifier un volant bimasse monté dans le véhicule ou retiré, avec l'outil de test spécial du volant bimasse. Celui-ci permet de déterminer le jeu de l'amortisseur de torsion, la régularité de la force de son ressort, les conditions de roulement axial, de même que le décalage de l'emplacement du roulement radial.

L'outil de test du volant bimasse est conçu uniquement pour les volants bimasse fabriqués par ZF. Il est impossible d'évaluer l'état des volants bimasses d'autres fabricants avec l'équipement fourni et les instructions incluses. L'outil de test permet de contrôler facilement un volant bimasse monté dans le véhicule ou retiré. Les vérifications suivantes, entre autres, sont possibles : jeu de l’amortisseur de torsion, régularité de la force de son ressort, conditions de roulement axial et décalage de l'emplacement de roulement radial.

Remarque : La détermination de l'état actuel du volant bimasse ne permet pas d'établir des conclusions fiables quant à la durée de vie restante.

Lors du contrôle du jeu de l'amortisseur de torsion, on tourne l'élément secondaire du volant bimasse au moyen du levier dans le sens antihoraire jusqu'à ce qu'une légère contrepression ou la force du ressort de l'amortisseur de torsion soit perçue. Le jeu ne doit pas correspondre à plus de six dents de la couronne dentée du volant. S'il est équivalent à plus de six dents, il est hautement probable qu'un dommage interne soit survenu et qu'un remplacement du volant bimasse soit nécessaire.

Lors du contrôle de l'emplacement du roulement axial, on déplace de façon homogène l'élément secondaire du volant bimasse dans un sens et dans l'autre au moyen du levier, à l'intérieur du jeu. Si l'élément secondaire frotte contre le côté primaire et / ou si des bruits de grattement sont perceptibles, il faut remplacer le volant bimasse.

Remarque : L'inclinaison de l'élément secondaire ne fournit pas d'indications sur l'état du volant bimasse. Elle peut être plus ou moins grande selon la conception.

Pour vérifier la force du ressort de l'amortisseur de torsion, on tourne de plus en plus l'élément secondaire du volant bimasse vers la droite et la gauche contre la force du ressort de l'amortisseur de torsion, dans les deux directions, au moyen du levier. La force du ressort doit être perceptible pendant le contrôle dans les deux directions et avec une force qui augmente de façon régulière. Des grincements ou grattements sont l'indice d'un défaut – il faut alors remplacer le volant bimasse.

On contrôle l'emplacement du roulement radial en pressant légèrement l'élément secondaire du volant bimasse de façon homogène au moyen du levier, en essayant de le déplacer radialement par l'application d'une légère force. Pendant le test, un jeu radial nul ou tout juste faible doit être perceptible. En cas de déplacement radial important, il faut remplacer le volant bimasse.

Lors de la rotation du volant moteur secondaire, l'angle atteint des deux côtés doit être identique.

Le volant bimasse secondaire SACHS


Volant bimasse


Le volant bimasse SACHS pour automobiles : atténuation des vibrations dans toutes les plages de vitesses, augmentant le confort de changement de rapport et de conduite.

Plus d'informations sur le volant bimasse
Volant bimasse SACHS