SACHS dans le monde –

Votre partenaire où que vous soyez

Vous êtes ici:

France Français

Vous êtes ici:

France Français
worldmap


Contact

FRANCE

FRANCE

Amortisseurs SACHS pour automobiles :
Sécurité et confort de conduite accrus.

Les amortisseurs SACHS sont de la plus haute qualité, c'est pourquoi de nombreux constructeurs automobiles réputés les montent en série dans de nouveaux véhicules. Chaque année, plus de 10 millions de véhicules neufs équipés de produits SACHS sortent de l'usine. SACHS applique ses compétences de constructeur d'équipement d'origine dans la fabrication de pièces de rechange. Ainsi, ses amortisseurs sont toujours à la pointe du progrès, pour garantir une conduite plus sûre, plus confortable et plus moderne. Quelles que soient les difficultés de la route, ils offrent de hautes performances, d'excellentes caractéristiques dynamiques, garantissent une adhérence parfaite au sol et une très bonne réaction dans les virages.

Les amortisseurs SACHS sont de la plus haute qualité, c'est pourquoi de nombreux constructeurs automobiles réputés les montent en série dans de nouveaux véhicules. Chaque année, plus de 10 millions de véhicules neufs équipés de produits SACHS sortent de l'usine. SACHS applique ses compétences de constructeur d'équipement d'origine dans la fabrication de pièces de rechange. Ainsi, ses amortisseurs sont toujours à la pointe du progrès, pour garantir une conduite plus sûre, plus confortable et plus moderne. Quelles que soient les difficultés de la route, ils offrent de hautes performances, d'excellentes caractéristiques dynamiques, garantissent une adhérence parfaite au sol et une très bonne réaction dans les virages.

Types d'amortisseurs

Ensembles d'amortisseurs SACHS

SACHS propose des amortisseurs pour toute exigence, par ex. des amortisseurs monotubes et bitubes, des jambes de suspension, des supports de ressort (amortisseurs avec des ressorts à lames) et cylindres de suspension (amortisseurs à système de correction d'assiette hydraulique). L'amortisseur SACHS léger en aluminium, qui combine les effets de plusieurs mesures d'allégement, est un produit phare particulier. Le tube de réservoir d'amortisseur présente une épaisseur de paroi variable et garantit une grande résistance là où des charges élevées surviennent. Les autres zones ont une conception fine pour réduire le poids. La production en série de ce produit de pointe se base sur une procédure complexe qui décompose la formation des différentes épaisseurs de paroi en jusqu'à 17 opérations bien ajustées. Outre les amortisseurs, SACHS utilise aussi la conception allégée pour les jambes de suspension.

Ensembles d'amortisseurs SACHS

SACHS propose des amortisseurs pour toute exigence, par ex. des amortisseurs monotubes et bitubes, des jambes de suspension, des supports de ressort (amortisseurs avec des ressorts à lames) et cylindres de suspension (amortisseurs à système de correction d'assiette hydraulique). L'amortisseur SACHS léger en aluminium, qui combine les effets de plusieurs mesures d'allégement, est un produit phare particulier. Le tube de réservoir d'amortisseur présente une épaisseur de paroi variable et garantit une grande résistance là où des charges élevées surviennent. Les autres zones ont une conception fine pour réduire le poids. La production en série de ce produit de pointe se base sur une procédure complexe qui décompose la formation des différentes épaisseurs de paroi en jusqu'à 17 opérations bien ajustées. Outre les amortisseurs, SACHS utilise aussi la conception allégée pour les jambes de suspension.

Amortisseurs monotubes

Dans les amortisseurs monotubes, le cylindre de travail est rempli d'huile et de gaz à une pression élevée, située autour de 25 à 30 bars. Le piston séparateur flottant assure une séparation absolument étanche entre l'huile et le gaz.

On peut monter l'amortisseur monotube SACHS dans n'importe quelle position. Il fonctionne à une pression plus élevée que l'amortisseur bitube. Cela offre l'avantage de rendre les soupapes lamellaires du piston très réactives et empêche aussi la formation de mousse ou de bulles dans l'huile hydraulique.

Dans les amortisseurs monotubes, le cylindre de travail est rempli d'huile et de gaz à une pression élevée, située autour de 25 à 30 bars. Le piston séparateur flottant assure une séparation absolument étanche entre l'huile et le gaz.

On peut monter l'amortisseur monotube SACHS dans n'importe quelle position. Il fonctionne à une pression plus élevée que l'amortisseur bitube. Cela offre l'avantage de rendre les soupapes lamellaires du piston très réactives et empêche aussi la formation de mousse ou de bulles dans l'huile hydraulique.

Amortisseur monotube SACHS
Illustration de l'amortisseur monotube SACHS

1. Joint de suspension

2. Guide de tige de piston

3. Joint de tige de piston

4. Tige de piston

5. Tube de protection

6. Valve de piston

7. Cylindre de travail

8. Piston séparateur

9. Cavité de gaz

10. Joint de suspension

Amortisseur monotube SACHS
Illustration de l'amortisseur monotube SACHS

1. Joint de suspension

2. Guide de tige de piston

3. Joint de tige de piston

4. Tige de piston

5. Tube de protection

6. Valve de piston

7. Cylindre de travail

8. Piston séparateur

9. Cavité de gaz

10. Joint de suspension

Phase de compression/phase de détente
Illustration des phases de compression et de détente de l'amortisseur monotube SACHS

Phase de compression

Les vibrations du véhicule compriment les amortisseurs.

La valve de piston oppose une résistance à l'huile qui s'écoule de la cavité jusqu'à la zone en dessous du piston. Cela freine la course vers le bas.

L'amortisseur à gaz comprime le volume de la tige de piston qui se rétracte.

Phase de détente

Les vibrations du véhicule écartent l'amortisseur.

La valve de piston oppose une résistance à l'huile qui s'écoule de la cavité jusqu'à la zone au-dessus du piston. Cela ralentit la course vers le haut.

L'amortisseur à gaz se dilate du volume de la tige de piston qui se déploie.

Phase de compression/phase de détente
Illustration des phases de compression et de détente de l'amortisseur monotube SACHS

Phase de compression

Les vibrations du véhicule compriment les amortisseurs.

La valve de piston oppose une résistance à l'huile qui s'écoule de la cavité jusqu'à la zone en dessous du piston. Cela freine la course vers le bas.

L'amortisseur à gaz comprime le volume de la tige de piston qui se rétracte.

Phase de détente

Les vibrations du véhicule écartent l'amortisseur.

La valve de piston oppose une résistance à l'huile qui s'écoule de la cavité jusqu'à la zone au-dessus du piston. Cela ralentit la course vers le haut.

L'amortisseur à gaz se dilate du volume de la tige de piston qui se déploie.

Amortisseurs bitubes

Les amortisseurs bitubes possèdent deux cavités remplies d'huile : la cavité de travail, dans laquelle le piston et la tige de piston se déplacent, et la cavité de compensation. La cavité de compensation se situe entre le cylindre de travail et le tube de réservoir, et est remplie à 2/3 avec de l'huile et à 1/3 avec de l'air ou du gaz. Il en résulte que l'amortisseur bitube a une plus courte longueur d'installation que le modèle monotube équivalent.

Les caractéristiques de la force d'amortissement de l'amortisseur bitube sont spécifiquement conçues pour chaque type de véhicule, en étant adaptées au poids de ce dernier, à la conception des essieux et aux ressorts de suspension.

Les amortisseurs bitubes possèdent deux cavités remplies d'huile : la cavité de travail, dans laquelle le piston et la tige de piston se déplacent, et la cavité de compensation. La cavité de compensation se situe entre le cylindre de travail et le tube de réservoir, et est remplie à 2/3 avec de l'huile et à 1/3 avec de l'air ou du gaz. Il en résulte que l'amortisseur bitube a une plus courte longueur d'installation que le modèle monotube équivalent.

Les caractéristiques de la force d'amortissement de l'amortisseur bitube sont spécifiquement conçues pour chaque type de véhicule, en étant adaptées au poids de ce dernier, à la conception des essieux et aux ressorts de suspension.

Amortisseur bitube SACHS
Illustration de l'amortisseur bitube SACHS

1. Joint de suspension

2. Joint de tige de piston

3. Guidage de tige de piston

4. Tige de piston

5. Cavité de compensation

6. Tube de protection

7. Tube de réservoir

8. Valve de piston

9. Cylindre de travail

10. Clapet de fond

11. Joint de suspension

Amortisseur bitube SACHS
Illustration de l'amortisseur bitube SACHS

1. Joint de suspension

2. Joint de tige de piston

3. Guidage de tige de piston

4. Tige de piston

5. Cavité de compensation

6. Tube de protection

7. Tube de réservoir

8. Valve de piston

9. Cylindre de travail

10. Clapet de fond

11. Joint de suspension

Phase de compression/phase de détente
Illustration des phases de compression et de détente de l'amortisseur bitube SACHS

Phase de compression

Les vibrations du véhicule compriment l'amortisseur, le clapet de fond déterminant l'amortissement.

L'huile déplacée par la tige de piston qui se rétracte s'écoule dans la cavité de compensation, où le clapet de fond résiste à ce flux et ralentit la course.

La valve de piston est ouverte. Dans cet état, elle fonctionne comme un clapet anti-retour.

Phase de détente

Les vibrations du véhicule écartent l'amortisseur, le clapet de fond déterminant l'amortissement.

La valve de piston oppose une résistance à l'huile qui s'écoule de la cavité jusqu'à la zone au-dessus du piston. Cela ralentit la course vers le haut.

Par le biais du clapet antiretour ouvert dans le clapet de fond, l'huile qui doit retourner dans la cavité de travail sort sans entrave de la chambre de compensation.

Phase de compression/phase de détente
Illustration des phases de compression et de détente de l'amortisseur bitube SACHS

Phase de compression

Les vibrations du véhicule compriment l'amortisseur, le clapet de fond déterminant l'amortissement.

L'huile déplacée par la tige de piston qui se rétracte s'écoule dans la cavité de compensation, où le clapet de fond résiste à ce flux et ralentit la course.

La valve de piston est ouverte. Dans cet état, elle fonctionne comme un clapet anti-retour.

Phase de détente

Les vibrations du véhicule écartent l'amortisseur, le clapet de fond déterminant l'amortissement.

La valve de piston oppose une résistance à l'huile qui s'écoule de la cavité jusqu'à la zone au-dessus du piston. Cela ralentit la course vers le haut.

Par le biais du clapet antiretour ouvert dans le clapet de fond, l'huile qui doit retourner dans la cavité de travail sort sans entrave de la chambre de compensation.

Les amortisseurs amortissent les vibrations dans les ressorts de suspension et ainsi la carrosserie du véhicule

Un amortisseur pour automobile, en combinaison avec le ressort, forme le maillon final entre la suspension et la carrosserie du véhicule. C'est un composant de sécurité vital du qui freine atténue les vibrations du ressort de suspension, freine ce dernier et réduit ainsi le mouvement de la carrosserie. L'amortisseur a toujours pour fonction de réduire les vibrations.

Un amortisseur pour automobile, en combinaison avec le ressort, forme le maillon final entre la suspension et la carrosserie du véhicule. C'est un composant de sécurité vital du qui freine atténue les vibrations du ressort de suspension, freine ce dernier et réduit ainsi le mouvement de la carrosserie. L'amortisseur a toujours pour fonction de réduire les vibrations.

L'impact de la conduite sur un sol inégal est absorbé par la suspension. Elle empêche les masses suspendues (M2 = carrosserie de véhicule et chargement) à entrer en contact avec les masses non suspendues (M1 = essieu et roues). Après la compression, les ressorts de suspension tentent d'écarter les masses suspendues des masses non suspendues. Les amortisseurs atténuent les vibrations d'essieu et de carrosserie résultantes.

L'impact de la conduite sur un sol inégal est absorbé par la suspension. Elle empêche les masses suspendues (M2 = carrosserie de véhicule et chargement) à entrer en contact avec les masses non suspendues (M1 = essieu et roues). Après la compression, les ressorts de suspension tentent d'écarter les masses suspendues des masses non suspendues. Les amortisseurs atténuent les vibrations d'essieu et de carrosserie résultantes.

Innovations SACHS

Le développement de nouvelles générations de véhicule pose de plus en plus d'exigences à l'atténuation des vibrations et au système d'amortissement. Dans ce domaine aussi, les amortisseurs SACHS jouent un rôle de pionnier, par exemple avec des jambes de suspension modulaires ou des innovations comme le système d'amortissement Continuous Damping Control SACHS pour automobiles.

Le développement de nouvelles générations de véhicule pose de plus en plus d'exigences à l'atténuation des vibrations et au système d'amortissement. Dans ce domaine aussi, les amortisseurs SACHS jouent un rôle de pionnier, par exemple avec des jambes de suspension modulaires ou des innovations comme le système d'amortissement Continuous Damping Control SACHS pour automobiles.

Conseil pratique pour ateliers

Vérification régulière des amortisseurs

Un véhicule sur sept circule avec au moins un amortisseur défectueux, ce qui constitue un risque important pour la sécurité. Le remplacement d'amortisseurs défectueux par un atelier spécialisé permettra aux véhicules des clients de rouler de nouveau en toute sécurité

Vérification régulière des amortisseurs

Un véhicule sur sept circule avec au moins un amortisseur défectueux, ce qui constitue un risque important pour la sécurité. Le remplacement d'amortisseurs défectueux par un atelier spécialisé permettra aux véhicules des clients de rouler de nouveau en toute sécurité

Plus d'informations