Moins, c'est définitivement plus


Un embrayage de Formule 1 est fabriqué à la main et se compose de 20 pièces détachées. Du fait du poids léger et de la conception élancée des véhicules, tous les autres composants intégrés doivent aussi être compacts dans leur conception, et l'embrayage ne constitue pas une exception. Par conséquent, il est plus court qu'un stylo à bille et ne pèse que 1 200 g. C'est environ l'équivalent d'un dixième du poids d'un embrayage conventionnel intégré à une voiture compacte. La transmission de puissance est enclenchée avec seulement quatre disques de friction d'un diamètre de 97 mm. Des matériaux extrêmement légers (fibre de carbone et titane) sont utilisés afin d'obtenir un poids aussi faible que possible. Les alliages à haute résistance employés, qui sont conformes aux normes aéronautiques, maximisent la rigidité du carter en titane, ce qui est essentiel pour un volume d'injection précis.

Un embrayage en carbone de Formule 1 assemblé à la main

Une taille minuscule, des performances énormes


Les moteurs de Formule 1 développent une puissance de près de 1 000 ch et accélèrent les véhicules de 0 à 100 km/h en deux secondes environ. Pour transmettre cette puissance à la transmission, il faut un embrayage de haute performance spécialement développé.

Cet embrayage de pointe peut transmettre un couple allant jusqu'à 1 000 Nm, grâce à une garniture de friction spéciale en carbone. Un embrayage intégré à un véhicule conventionnel de taille moyenne, en revanche, ne doit transmettre qu'un couple de 400 Nm.

Un embrayage de Formule 1 doit gérer environ dix fois plus d'énergie lors d'une séquence de démarrage qu'un embrayage conventionnel. En termes de performance, cela signifie que, du fait de la conception élancée, la puissance volumique est environ 100 fois supérieure à celle d'un embrayage conventionnel.

Embrayage en carbone de Formule 1 SACHS

Contrainte thermique


Un embrayage de Formule 1 peut résister à des températures allant jusqu'à 1 200 °C. Des rondelles Belleville spéciales sur l'embrayage en carbone résistent temporairement à des températures de fonctionnement élevées pouvant aller jusqu'à 400 °C lors du démarrage. En guise de comparaison rapide, le matériau organique utilisé pour un embrayage standard commence à brûler à 450 °C.

Un défi particulier consiste à atteindre une performance constante de l'embrayage à des températures variées.

Usure


Un embrayage de Formule 1 doit traiter jusqu'à trente séquences de démarrage et jusqu'à 4 200 changements de vitesse durant un Grand Prix, par exemple à Monaco. Cela entraîne inévitablement une usure élevée. Cependant, ce ne sont non seulement le démarrage et le nombre élevé de changements de vitesse qui mettent l'embrayage sous une contrainte énorme. Le moteur extrêmement dynamique avec ses pics de haute performance entraîne un glissement permanent de l'embrayage. Au cours d'un tour de circuit dans une course automobile, le glissement correspond approximativement à deux tours. C'est un autre facteur important qui contribue à l'usure élevée de l'embrayage.

Embrayages SACHS Performance : conduite dynamique pour les experts


La dureté extraordinaire des embrayages SACHS Performance garantit une expérience de conduite inoubliable avec des caractéristiques dynamiques maximales.

Tout ce que vous devez savoir sur les embrayages SACHS Performance
Embrayage SACHS Performance pour le circuit