ZF Aftermarket dans le monde –

Votre partenaire où que vous soyez

Vous êtes ici

FRANCE Français

Vous visitez actuellement le site Internet global de ZF Aftermarket. Sur nos sites Internet locaux, vous trouverez davantage d'informations concernant les différents marchés:

AFTERMARKET |

Vous êtes ici

FRANCE Français

Vous visitez actuellement le site Internet global de ZF Aftermarket. Sur nos sites Internet locaux, vous trouverez davantage d'informations concernant les différents marchés:

worldmap

AFTERMARKET |

Vous cherchez des informations de société concernant ZF Friedrichshafen AG?

Visitez notre site Internet d'entreprise


Contact

FRANCE

FRANCE

Les indicateurs convergent tous vers la croissance
Le potentiel de développement dans le secteur des autobus et autocars

Avec l'urbanisation et une démographie grandissante dans les pays émergents, le marché mondial des autobus et autocars connaît une croissance annuelle de quelque 5 %. On table sur 600 000 nouveaux autobus et autocars dans le monde d'ici 2017. À elle seule, la Chine pèse pour près de 30 % de la demande mondiale – suivie par l'Inde qui affiche des taux de croissance de 10 %. Mais l'Europe, l'Afrique et l'Amérique du Sud ne sont pas en reste, avec là aussi des flottes d'autobus en plein essor. (Source: étude multiclients « Buses – Global Market Trend » par SCI Verkehr).

Dans tous les marchés, les défis sont les mêmes : les longues périodes d'immobilisation compromettent la rentabilité de toute flotte d'autobus, et se doivent d'être anticipées, notamment face à la pression qui pèse sur les coûts. L'exigence d'une livraison rapide des pièces de rechange constitue un vrai défi pour les distributeurs et les partenaires de service, alors même que les ateliers sont en prise avec une technologie de plus en plus complexe.

Avec l'urbanisation et une démographie grandissante dans les pays émergents, le marché mondial des autobus et autocars connaît une croissance annuelle de quelque 5 %. On table sur 600 000 nouveaux autobus et autocars dans le monde d'ici 2017. À elle seule, la Chine pèse pour près de 30 % de la demande mondiale – suivie par l'Inde qui affiche des taux de croissance de 10 %. Mais l'Europe, l'Afrique et l'Amérique du Sud ne sont pas en reste, avec là aussi des flottes d'autobus en plein essor. (Source: étude multiclients « Buses – Global Market Trend » par SCI Verkehr).

Dans tous les marchés, les défis sont les mêmes : les longues périodes d'immobilisation compromettent la rentabilité de toute flotte d'autobus, et se doivent d'être anticipées, notamment face à la pression qui pèse sur les coûts. L'exigence d'une livraison rapide des pièces de rechange constitue un vrai défi pour les distributeurs et les partenaires de service, alors même que les ateliers sont en prise avec une technologie de plus en plus complexe.

Entretien avec un spécialiste ZF Aftermarket

pour le secteur des autobus et autocars

Dr Michael Störk, directeur commercial OES (fournisseur d'équipement d'origine) pour le segment des véhicules industriels, est un expert de ZF Aftermarket dans le secteur des autobus et autocars. Il explique quelles offres service client peuvent être utilisées pour exploiter efficacement le potentiel associé aux activités de flottes.

Dr Michael Störk, directeur commercial OES (fournisseur d'équipement d'origine) pour le segment des véhicules industriels, est un expert de ZF Aftermarket dans le secteur des autobus et autocars. Il explique quelles offres service client peuvent être utilisées pour exploiter efficacement le potentiel associé aux activités de flottes.

Entretien avec Dr. Michael Störk

Question : Dr Störk, le marché des autobus interurbains connaît actuellement une croissance rapide, et pas uniquement en Europe. Dans bon nombre de pays émergents, les autobus constituent le mode de transport le plus important. Qu'est-ce que cela signifie pour ZF Aftermarket et ses partenaires ?

Dr. Michael Störk : En Europe, le marché des bus interurbains est effectivement sur une dynamique ascendante. Résultat, en Allemagne par exemple, le nombre de voyages en autobus interurbains a explosé de 36 % l'an passé. Même les grands exploitants ont tendance à opérer leurs lignes non pas avec leurs propres autobus, mais en les sous-traitant auprès de compagnies de petite et moyenne taille. Les prix des billets ayant chuté de 14 % l'an passé, l'heure est plus que jamais à la stricte maîtrise des coûts : une maintenance régulière – idéalement assistée par des données de télémétrie – réduit le risque de se retrouver avec des dysfonctionnements non prévus et de coûteuses périodes d'immobilisation pour les exploitants.

ZF Aftermarket propose à ses clients pas seulement des applications de télématiques appropriées qui fournissent des diagnostics à distance sur demande. Notre réseau mondial de service nous aide aussi à garantir une disponibilité du service très élevée. Notre réseau mondial de service nous aide aussi à garantir une disponibilité du service très élevée. Ceci est particulièrement impératif pour les autocars interurbains car ces véhicules parcourent plus de 300 000 kilomètres par an et sont exploités également en international. C'est pourquoi, nous proposons des contrats de maintenance personnalisés d'une durée allant jusqu'à 15 ans pour permettre aux entreprises de transport en commun de gérer leurs coûts de façon fiable.

Question : Dr Störk, le marché des autobus interurbains connaît actuellement une croissance rapide, et pas uniquement en Europe. Dans bon nombre de pays émergents, les autobus constituent le mode de transport le plus important. Qu'est-ce que cela signifie pour ZF Aftermarket et ses partenaires ?

Dr. Michael Störk : En Europe, le marché des bus interurbains est effectivement sur une dynamique ascendante. Résultat, en Allemagne par exemple, le nombre de voyages en autobus interurbains a explosé de 36 % l'an passé. Même les grands exploitants ont tendance à opérer leurs lignes non pas avec leurs propres autobus, mais en les sous-traitant auprès de compagnies de petite et moyenne taille. Les prix des billets ayant chuté de 14 % l'an passé, l'heure est plus que jamais à la stricte maîtrise des coûts : une maintenance régulière – idéalement assistée par des données de télémétrie – réduit le risque de se retrouver avec des dysfonctionnements non prévus et de coûteuses périodes d'immobilisation pour les exploitants.

ZF Aftermarket propose à ses clients pas seulement des applications de télématiques appropriées qui fournissent des diagnostics à distance sur demande. Notre réseau mondial de service nous aide aussi à garantir une disponibilité du service très élevée. Notre réseau mondial de service nous aide aussi à garantir une disponibilité du service très élevée. Ceci est particulièrement impératif pour les autocars interurbains car ces véhicules parcourent plus de 300 000 kilomètres par an et sont exploités également en international. C'est pourquoi, nous proposons des contrats de maintenance personnalisés d'une durée allant jusqu'à 15 ans pour permettre aux entreprises de transport en commun de gérer leurs coûts de façon fiable.

Question : Cela vaut-il également pour les exploitants de flottes d'autobus municipaux ?

Dr. Michael Störk : Les flottes d'autobus municipaux présentent un profil d'utilisation différent de celui des autobus interurbains. Elles sont exploitées localement et fonctionnent avec des horaires fixes. Néanmoins, les exploitants privés répondent de plus en plus aux appels d'offres en matière de flottes municipales, si bien qu'ici aussi, la pression sur les coûts fait rage. Pour satisfaire aux exigences de disponibilité maximale, les flottes d'autobus municipaux doivent afficher une efficacité opérationnelle de plus de 95 % dans un futur proche. La maintenance préventive et les systèmes de diagnostic de ZF Aftermarket sont de précieux alliés dans ce contexte, sans oublier des pièces de rechange rapidement disponibles à travers nos grossistes et partenaires de service. En cas de réparation, nous mobilisons notre savoir-faire technique pour apporter notre assistance partout où les ateliers municipaux peinent à trouver une solution. En cas d'intervention, nos « flying doctors » remettent les autobus sur route dans les meilleurs délais.

Question : Cela vaut-il également pour les exploitants de flottes d'autobus municipaux ?

Dr. Michael Störk : Les flottes d'autobus municipaux présentent un profil d'utilisation différent de celui des autobus interurbains. Elles sont exploitées localement et fonctionnent avec des horaires fixes. Néanmoins, les exploitants privés répondent de plus en plus aux appels d'offres en matière de flottes municipales, si bien qu'ici aussi, la pression sur les coûts fait rage. Pour satisfaire aux exigences de disponibilité maximale, les flottes d'autobus municipaux doivent afficher une efficacité opérationnelle de plus de 95 % dans un futur proche. La maintenance préventive et les systèmes de diagnostic de ZF Aftermarket sont de précieux alliés dans ce contexte, sans oublier des pièces de rechange rapidement disponibles à travers nos grossistes et partenaires de service. En cas de réparation, nous mobilisons notre savoir-faire technique pour apporter notre assistance partout où les ateliers municipaux peinent à trouver une solution. En cas d'intervention, nos « flying doctors » remettent les autobus sur route dans les meilleurs délais.

Question : Quel potentiel de développement futur entrevoyez-vous pour le service client dans le segment des autobus et autocars ?

Dr. Michael Störk : Tout d'abord, les centres de gravité se sont déplacés dans les pays émergents suite aux forts taux de croissance qu'on y trouve. L'offre service client en Afrique ne peut pas être la même qu'à Hong Kong, compte tenu des différences de niveau technologique des véhicules.

D'un point de vue technique, les systèmes de gestion de parc deviennent aussi de plus en plus importants pour les flottes d'autobus. Grâce à ses interfaces ouvertes, notre système télématique Openmatics peut être utilisé pour tous les autobus quel que soit le constructeur, si bien que même une flotte de véhicules différents peut exploiter Openmatics sans aucune limitation. Des flottes de plus de 4 000 véhicules s'en remettent d'ores et déjà à Openmatics, pour planifier l'utilisation, réduire la consommation de carburant et aussi accroître la sécurité.

La « maintenance préventive » devient un sujet de plus en plus stratégique, auquel nous travaillons aussi d'arrache-pied. À l'avenir, les données concernant l'état de l'huile de moteur et de boîte de vitesses pourraient très bien être connectées avec les plannings d'utilisation, et parfaitement coordonnées avec la date des vidanges respectives sur la base des temps de conduite et de repos – quel que soit l'endroit où se trouve l'autobus à un instant donné. Pour proposer ce genre de solutions, il faut disposer d'une plate-forme technologique et d'un réseau bien maillé d'ateliers d'entretien compétents auxquels les clients aient facilement accès. C'est tout ceci que ZF Aftermarket peut offrir à ses partenaires, sous un seul et même toit.

Question : Quel potentiel de développement futur entrevoyez-vous pour le service client dans le segment des autobus et autocars ?

Dr. Michael Störk : Tout d'abord, les centres de gravité se sont déplacés dans les pays émergents suite aux forts taux de croissance qu'on y trouve. L'offre service client en Afrique ne peut pas être la même qu'à Hong Kong, compte tenu des différences de niveau technologique des véhicules.

D'un point de vue technique, les systèmes de gestion de parc deviennent aussi de plus en plus importants pour les flottes d'autobus. Grâce à ses interfaces ouvertes, notre système télématique Openmatics peut être utilisé pour tous les autobus quel que soit le constructeur, si bien que même une flotte de véhicules différents peut exploiter Openmatics sans aucune limitation. Des flottes de plus de 4 000 véhicules s'en remettent d'ores et déjà à Openmatics, pour planifier l'utilisation, réduire la consommation de carburant et aussi accroître la sécurité.

La « maintenance préventive » devient un sujet de plus en plus stratégique, auquel nous travaillons aussi d'arrache-pied. À l'avenir, les données concernant l'état de l'huile de moteur et de boîte de vitesses pourraient très bien être connectées avec les plannings d'utilisation, et parfaitement coordonnées avec la date des vidanges respectives sur la base des temps de conduite et de repos – quel que soit l'endroit où se trouve l'autobus à un instant donné. Pour proposer ce genre de solutions, il faut disposer d'une plate-forme technologique et d'un réseau bien maillé d'ateliers d'entretien compétents auxquels les clients aient facilement accès. C'est tout ceci que ZF Aftermarket peut offrir à ses partenaires, sous un seul et même toit.

Lire la suite :

Openmatics

Retrouvez des informations détaillées à propos d'Openmatics sur www.zf.com/openmatics

Plus d'informations