LEMFÖRDER dans le monde –

Votre partenaire où que vous soyez

Vous êtes ici:

France Français

Vous êtes ici:

France Français
worldmap

Découvrez tout le portefeuille produits de

ZF Aftermarket.

Note

The page you are navigating to is not optimized for mobile devices.
Do you want to proceed?

Proceed

FRANCE

FRANCE

Remplacement de bras de suspension
Manière de procéder

Bras de suspension défectueux

Des bras de suspension sont montés par paire sur l'essieu avant et arrière et relient le châssis aux roues comme élément de la suspension. Ils ont donc une influence importante sur les caractéristiques de conduite du véhicule.

Un style de conduite dynamique ou confortable ? Les bras de suspension sont adaptés individuellement au véhicules en fonction des caractéristiques désirées. Ils absorbent également les forces et mouvements latéraux résultant du démarrage et du freinage.

Des bras de suspension sont montés par paire sur l'essieu avant et arrière et relient le châssis aux roues comme élément de la suspension. Ils ont donc une influence importante sur les caractéristiques de conduite du véhicule.

Un style de conduite dynamique ou confortable ? Les bras de suspension sont adaptés individuellement au véhicules en fonction des caractéristiques désirées. Ils absorbent également les forces et mouvements latéraux résultant du démarrage et du freinage.

Symptômes

Un bras de suspension défectueux peut se manifester de manière suivante :

  • Bruit (grincement, craquement, grondement)
  • Détérioration de la maniabilité
  • Direction floue et imprécise
  • Usure des pneumatiques inégale

Conseil : Si le bras de suspension est en état de fonctionnement, il est possible de remplacer uniquement les roulements et les joints. Cependant, le remplacement de roulements, des douilles de bras de suspension et des rotules peut être très complexe et coûteux.

Le remplacement du bras complet est généralement plus sûr et souvent moins coûteux également.

Défauts de bras de suspension

Symptômes

Un bras de suspension défectueux peut se manifester de manière suivante :

  • Bruit (grincement, craquement, grondement)
  • Détérioration de la maniabilité
  • Direction floue et imprécise
  • Usure des pneumatiques inégale

Conseil : Si le bras de suspension est en état de fonctionnement, il est possible de remplacer uniquement les roulements et les joints. Cependant, le remplacement de roulements, des douilles de bras de suspension et des rotules peut être très complexe et coûteux.

Le remplacement du bras complet est généralement plus sûr et souvent moins coûteux également.

Défauts de bras de suspension

Étape par étape : remplacement d'un bras de suspension

Les étapes exactes sont définies par le fabricant du véhicule concerné. Mais généralement un bras de suspension se remplace comme suit :

Les étapes exactes sont définies par le fabricant du véhicule concerné. Mais généralement un bras de suspension se remplace comme suit :

  • Étape 1 – 3 : Soulèvement du véhicule, préparation

    1. Soulever tout d'abord le véhicule à l'aide d'un élévateur, idéalement un élévateur à colonne sans roue. Cela facilite le serrage correct des vis de fixation du bras de suspension.

    AVERTISSEMENT : En fonction de la structure du pont, il peut être nécessaire de protéger le bras de suspension contre la chute à l'aide d'un dispositif approprié, par ex. un filtre pour boîte de vitesses.

    2. Traiter les vis de fixation et les écrous du bras de suspension avec du dissolvant antirouille et laisser agir celui-ci pendant quelques minutes pour faciliter le desserrage.

    3. Sur des véhicules avec réglage automatique de la portée d'éclairement, il est peut être nécessaire de détacher le capteur de niveau du bras de suspension.

    1. Soulever tout d'abord le véhicule à l'aide d'un élévateur, idéalement un élévateur à colonne sans roue. Cela facilite le serrage correct des vis de fixation du bras de suspension.

    AVERTISSEMENT : En fonction de la structure du pont, il peut être nécessaire de protéger le bras de suspension contre la chute à l'aide d'un dispositif approprié, par ex. un filtre pour boîte de vitesses.

    2. Traiter les vis de fixation et les écrous du bras de suspension avec du dissolvant antirouille et laisser agir celui-ci pendant quelques minutes pour faciliter le desserrage.

    3. Sur des véhicules avec réglage automatique de la portée d'éclairement, il est peut être nécessaire de détacher le capteur de niveau du bras de suspension.

  • Étape 4 : Desserrer les vis de fixation du stabilisateur si nécessaire

    4. Si le stabilisateur est relié au bras de suspension, l'étape suivante consiste en desserrer et enlever les vis de fixation du stabilisateur correspondant.

    4. Si le stabilisateur est relié au bras de suspension, l'étape suivante consiste en desserrer et enlever les vis de fixation du stabilisateur correspondant.

  • Étape 5 – 7 : Déposer l'ancien bras de suspension

    5. Desserrer et enlever les vis de fixation du bras de suspension.

    6. Desserrer le joint à rotule sur la fusée d'essieu à l'aide d'un outil spécial approprié (par ex. un extracteur).

    7. Déposer l'ancien bras de suspension.

    5. Desserrer et enlever les vis de fixation du bras de suspension.

    6. Desserrer le joint à rotule sur la fusée d'essieu à l'aide d'un outil spécial approprié (par ex. un extracteur).

    7. Déposer l'ancien bras de suspension.

  • Étapes 8 – 11 : Monter le nouveau bras de suspension

    9. Adapter le nouveau bras de suspension avec les accessoires fournis et ajouter les nouvelles vis de fixation et les écrous.

    9. Adapter le nouveau bras de suspension avec les accessoires fournis et ajouter les nouvelles vis de fixation et les écrous.

    8. Nettoyer la bride de fixation du tige du joint à rotule sur la fusée d'essieu à l'aide de papier abrasif et ensuite avec du nettoyant pour freins. Sans quoi, des particules de rouille séparées risquent de pénétrer dans le joint du bras de suspension via le pivot sphérique, entraînant éventuellement la défaillance prématurée du joint.

    8. Nettoyer la bride de fixation du tige du joint à rotule sur la fusée d'essieu à l'aide de papier abrasif et ensuite avec du nettoyant pour freins. Sans quoi, des particules de rouille séparées risquent de pénétrer dans le joint du bras de suspension via le pivot sphérique, entraînant éventuellement la défaillance prématurée du joint.

    11. À présent, baisser le véhicule jusqu'à ce que la suspension soit comprimée. En fonction du type de véhicule, chargez-le ou déchargez-le jusqu’à atteindre la hauteur requise selon les recommandation du constructeur. C'est ici qu'un pont élévateur à ciseau s'avère avantageux, car il est toujours possible d'accéder au dessous du véhicule une fois que celui-ci est posé sur ses roues.

    11. À présent, baisser le véhicule jusqu'à ce que la suspension soit comprimée. En fonction du type de véhicule, chargez-le ou déchargez-le jusqu’à atteindre la hauteur requise selon les recommandation du constructeur. C'est ici qu'un pont élévateur à ciseau s'avère avantageux, car il est toujours possible d'accéder au dessous du véhicule une fois que celui-ci est posé sur ses roues.

    10. Replacer le stabilisateur et, le cas échéant, ré-attacher le capteur de niveau pour le réglage de la portée d'éclairement au bras de suspension.

    REMARQUE : Ne pas serrer les vis de fixation et les écrous dans cette étapes, sans quoi les supports en caoutchouc risquent de coincer lorsque la suspension comprime. La précontrainte indésirable des supports en serait la conséquence.

    10. Replacer le stabilisateur et, le cas échéant, ré-attacher le capteur de niveau pour le réglage de la portée d'éclairement au bras de suspension.

    REMARQUE : Ne pas serrer les vis de fixation et les écrous dans cette étapes, sans quoi les supports en caoutchouc risquent de coincer lorsque la suspension comprime. La précontrainte indésirable des supports en serait la conséquence.

  • Étape 12, 13 : Abaisser le véhicule

    12. Serrer les vis de fixation selon le couple stipulé par le constructeur du véhicule.

    13. Abaisser complètement le véhicule.

    12. Serrer les vis de fixation selon le couple stipulé par le constructeur du véhicule.

    13. Abaisser complètement le véhicule.

  • Étape 14 : Régler la suspension

    14. Mesurer la suspension et la régler si nécessaire.

    14. Mesurer la suspension et la régler si nécessaire.

  • Étape 15, 16 : Contrôle

    15. Contrôler et, si nécessaire, adapter le réglage des projecteurs sur les véhicules avec réglage automatique de la portée d'éclairement là où le capteur de niveau est attaché au bras de suspension.

    16. Pour conclure, effectuer un test de conduite du véhicule.

    15. Contrôler et, si nécessaire, adapter le réglage des projecteurs sur les véhicules avec réglage automatique de la portée d'éclairement là où le capteur de niveau est attaché au bras de suspension.

    16. Pour conclure, effectuer un test de conduite du véhicule.

Plus d'informations